La Cour déclare que Zuma peut être candidat aux élections de mai

La Cour déclare que Zuma peut être candidat aux élections de mai

Le tribunal électoral sud-africain a statué, ce mardi 9, que l'ancien président Jacob Zuma peut se présenter aux élections en tant que candidat du parti uMkhonto weSizwe (MK).

Les élections sud-africaines auront lieu le 29 mai et le député de Zuma est considéré comme un rival sérieux de l'ANC, au pouvoir depuis 1994.

Zuma, ancien leader de l'ANC, s'était vu interdire de se présenter par la Commission électorale, au motif qu'il avait été condamné à 15 mois de prison pour outrage au tribunal.

Le Tribunal électoral a annulé cette décision, donnant lieu à un scénario qui pourrait compliquer les chances de l'ANC de conserver sa majorité, notamment dans la région du KwaZulu-Natal, où les sondages suggèrent qu'elle pourrait tomber en dessous de 50% lors du vote de mai.

Avant la décision du tribunal, Zuma avait déclaré à ses partisans qu'il était éligible à la présidence.

« C’est dans la Constitution et comment peuvent-ils le nier ? Le garçon de Nkandla n’a pas terminé ses deux mandats. S'ils disent de rentrer, personne ne m'arrêtera. Ils oublient que je n’ai pas terminé mon mandat, j’ai encore quelque chose à terminer », a déclaré Zuma.