Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

"Si le parrainage était appliqué aux USA, Barack Obama ne serait pas Président", Mamadou Seck Gorée Institut

Le Coordonnateur du programme Démocratie, gouvernance politique et processus électoraux de l’Institut Gorée est revenu sur le parrainage dont la loi est passée, non sans remous, à l'Assemblée nationale. Selon Mamadou Seck, cette loi "non-consensuelle" a été votée dans l'empressement, alors qu'elle devait d'abord faire l'objet de réflexion en amont.
Il ajoute que les acteurs tels que les laboratoires et autres experts ont été écartés du processus de mise en place de cette loi. Or, il n'y a pas que les acteurs politiques qui sont impliqués, parce qu'il existe des experts à même de dire ce qu'une réforme pareille peut présenter dans l'avenir.

Mamadou Seck de donner l'exemple de la France, qui avait agité cette loi sur le parrainage sous Lionel Jospin (ancien Premier ministre français de 1997 à 2002) et qui avait fini par abandonner, simplement parce qu'elle n'avait pas un dispositif technique pour gérer les signatures. "Si un Etat comme la France évoque ces limites-là, à fortiori un Etat comme le Sénégal...", indique-t-il.

Le Coordonnateur du programme Démocratie, gouvernance politique et processus électoraux de l’Institut Gorée ajoute que si le parrainage était appliqué aux Etats-Unis, Barack Obama ne serait peut-être pas devenu Président. Lui qui a démarré de manière poussive pour atteindre par la suite, au fil de la campagne une popularité extraordinaire. Regardez la vidéo de l'entretien réalisé dans les coulisses de l'Atelier sous-régional sur la Résolution et la Prévention des conflits électoraux en Afrique de l'Ouest, organisé par l'Institut de Gorée les 26 et 27 juillet 2018.



Vendredi 27 Juillet 2018



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Avril 2019 - 13:02 Emission « 7sur7 lutte » avec Vito

Mercredi 17 Avril 2019 - 12:59 Come back show 2 (OMZO DOLLAR) Grand théâtre