Menu
7sur7senegal.com

Remplacer Philippe Coutinho ? Liverpool n’en a peut-être pas besoin

PREMIER LEAGUE - Au bout d’un long feuilleton, Philippe Coutinho s’est engagé samedi avec le FC Barcelone. La question de sa succession se pose déjà à Liverpool. Mais les Reds, ayant anticipé le départ de leur meneur, pourraient bien moins en souffrir que prévu.



Tout Liverpool s’y était préparé depuis cet été. La nouvelle du départ de Philippe Coutinho, qui s’est officiellement engagé samedi avec le Barça contre 160 millions d’euros, a pourtant fait un choc aux supporters des Reds. Le départ du meneur risque de laisser un trou dans le coeur des Scousers. Le dispositif de Jürgen Klopp, lui, ne devrait paradoxalement pas souffrir autant qu’attendu. Car même si le départ d’un joueur de la stature de Coutinho est évidemment une perte, Liverpool l’a sans doute déjà anticipé. Au point que le remplacement du Brésilien ne paraît pas, aujourd’hui, constituer une urgence absolue.
Les supporters de Liverpool réclament pourtant un successeur, et l’on peut les comprendre. En 201 matches avec les Reds, Coutinho pèse 54 buts et 46 passes décisives. Le meneur était, la saison dernière, le meilleur buteur du club en Premier League avec 13 réalisations, et partait sur des bases encore plus élevées cette saison avec déjà sept buts au compteur. Personne, à Liverpool, n’aurait pourtant imaginé que le Brésilien prendrait une telle place…

Un départ déjà anticipé ?

Mais, à bien y regarder, la vente de Coutinho pourrait déjà être une réaction. Il n’est pas absurde d’imaginer que son absence dans l’animation offensive pourra être compensée en grande partie par le trio Salah-Firmino -Mané. Les trois hommes pèsent déjà 31 buts cette saison, dont 17 marqués par l’Égyptien, qui surpasse toutes les attentes pour son retour en Angleterre. Cette saison, Salah a donné en Premier League autant de passes décisives que le Brésilien (5), réussi plus de dribbles (52 contre 35) et créé plus d’occasions (35 contre 31).

Coutinho, Salah et Mané

Coutinho, Salah et ManéGetty Images

D’autant que Liverpool, après avoir failli perdre son meneur l’été dernier, avait déjà anticipé son départ. L’arrivée d’Alex Oxlade-Chamberlain, à qui Jürgen Klopp a maintes fois promis une place au milieu, va dans ce sens. Elle est la preuve, en outre, que le Liverpool de l’Allemand n’a pas besoin de numéro 10. L’équipe de Klopp se repose avant tout sur son trio offensif, et elle le montre à chaque rencontre depuis le début de saison. Oxlade-Chamberlain, s’il progresse, peut se fondre parfaitement dans cet idéal de jeu, en étant capable d’apporter offensivement et défensivement sa puissance.

Faire les comptes et assurer la transition

Probablement compensé dans le jeu, le départ de Coutinho semble même constituer la suite logique aux investissements récents de Liverpool. Les Reds, s’ils bénéficient de la forme de leur trio offensif, souffrent au contraire d’un déséquilibre défensif récurrent que le départ du Brésilien pouvait permettre de compenser. C’est pour cela que Jürgen Klopp a consenti à investir dès l’été dernier sur Naby Keita  à hauteur, selon certaines sources, de 70 millions d’euros. Véritable “box-to-box”, le milieu du RB Leipzig  apportera la saison prochaine une palette différente de celle de Coutinho, mais pas moins complète. C’est pour cela, également, que Liverpool a fait de Virgil van Dijk le défenseur le plus cher de l’histoire pour 84 millions d’euros. Deux arrivées pour 154 millions, un départ pour 160 : les comptes sont presque faits.

Vendre Coutinho cet hiver n’est ainsi pas une idée si farfelue qu’elle n’en a l’air. Liverpool est distancé en championnat, et peut assurément se battre pour une place en Ligue des champions même sans son Brésilien. Les Reds ont passé la phase de poules de la C1 cette année, un objectif important au niveau financier, et peuvent désormais remplir pleinement leur rôle d’outsider européen tout en rêvant, au niveau national, de ramener la FA Cup à Liverpool. Les Reds peuvent ainsi assurer la transition vers la saison prochaine, en intégrant van Dijk et en tentant de donner, pourquoi pas, les clés du jeu à Chamberlain ou Lallana.

Klopp et van Dijk contre Everton (2-1)

Klopp et van Dijk contre Everton (2-1)Getty Images

L'arrivée de Mahrez renforcerait sans conteste l’effectif de Liverpool, et permettrait aussi de contenter les supporters. Mais le renfort de l’Algérien ne semble pas nécessaire. Du moins, pas immédiatement. Les Reds devraient, logiquement, s’activer pour se renforcer derrière, notamment au poste de gardien. Jürgen Klopp a en tout cas déjà fait le deuil de Coutinho : “De grands joueurs sont déjà partis d’ici, mais le club va toujours de l’avant. Personne ne peut transférer le coeur et l’âme de Liverpool”. Les Scousers feraient bien d’en faire de même.

Mardi 9 Janvier 2018
7sur7senegal