Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

Macky jubile : “Une minorité a voulu imposer sa loi à la majorité”

le président de la République, Macky Sall, s’est félicité du vote des deux projets de loi sur le parrainage, ce jeudi 19 avril 2019.

“Nous avons presque 300 partis et au moment où je vous parle, il y a une vingtaine de demande d’agrément sur la table du ministre de l’Intérieur. Ce qui veut dire que si rien n’est fait, d’ici les élections de 2019, nous pourrions nous retrouver avec 500 partis. Çà devient de l’anarchie et cette anarchie, si elle pas jugulé finira par tuer la démocratie”, dit-il à la Rts pour justifier le dépôt des projets de loi portant révision de la Constitution et du Code électoral et instituant le parrainage lors des élections.



“Nous avons lancé un appel à la classe politique, à l’opposition et à la société civile, pour un dialogue. L’opposition a refusé cette main tendue. C’est une minorité qui a voulu imposer sa loi à la majorité. Ca ne peut pas marcher. Çà ne marche dans aucune démocratie. Malgré tout, on leur a dis qu’il y a un moyen d’aménager certaines choses. D’ailleurs, la majorité a diminué le quota. Il faut maintenant un minimum de 0,8% et un maximum de 1% du fichier électoral”, note le chef de l’Etat.

Macky Sall salue la maturité du peuple Sénégalaise qui “dans sa grandeur, a pu déjouer ce qui a été une manipulation de longue date”, dit-il.

“Je félicite les députés qui ont pu mener le débat jusqu’à son terme et adopter cette révision qui va permettre à la démocratie de poursuivre sa trajectoire”, conclut-il.



Vendredi 20 Avril 2018
Khadija Ba