Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

Le rappeur Booba fait semblant de s’en foutre de sa ” Une sur Paris Match ” et corrige le Magazine



Booba, le rappeur XXL a déjà vendu plus des millions d’albums en France. Celui qui s’est autoproclamé « Duc de Boulogne » est un véritable produit du rap français : provocations, clash, bagarres, insultes via les réseaux sociaux.
Le rappeur Booba maîtrise parfaitement l’art de faire le buzz sur le net. Demandez à Karine Lemarchand lorsqu’elle a « essayé » une blague sur la rixe entre Booba et Kaaris?
Malgré ses récriminations, elle en a pris pour son grade

C’est dire que fil du temps, l’enfant terrible du rap français s’est forgé une image de dur et il compte continuer dans ce sens.

Être à la une du magazine Paris Match est un honneur et une fierté pour tous les peoples, acteurs, chanteurs et autres mais Booba semble s’en foutre royalement. Que cherche donc ou que veut donc le Duc de Boulogne qui a eu cet honneur qui semble l’agacer. Sur la Une de Paris Match, Booba se permet de critiquer le titre de la UNE du Magazine avec ces mots “C’est pas “mauvais garçon” c’est “joli garçon” Et la couv’ avec une tof de 2004 c’est beaucoup non?!“.

    COMMENTS

 
Booba, le rappeur XXL a déjà vendu plus des millions d’albums en France. Celui qui s’est autoproclamé « Duc de Boulogne » est un véritable produit du rap français : provocations, clash, bagarres, insultes via les réseaux sociaux.
Le rappeur Booba maîtrise parfaitement l’art de faire le buzz sur le net. Demandez à Karine Lemarchand lorsqu’elle a « essayé » une blague sur la rixe entre Booba et Kaaris?
Malgré ses récriminations, elle en a pris pour son grade

C’est dire que fil du temps, l’enfant terrible du rap français s’est forgé une image de dur et il compte continuer dans ce sens.

Être à la une du magazine Paris Match est un honneur et une fierté pour tous les peoples, acteurs, chanteurs et autres mais Booba semble s’en foutre royalement. Que cherche donc ou que veut donc le Duc de Boulogne qui a eu cet honneur qui semble l’agacer. Sur la Une de Paris Match, Booba se permet de critiquer le titre de la UNE du Magazine avec ces mots “C’est pas “mauvais garçon” c’est “joli garçon” Et la couv’ avec une tof de 2004 c’est beaucoup non?!“.


Mais ne vous y tromper surtout pas, chez Booba tout es calculé, il fait semblant de s’en foutre mais il est en très fier.
Sacré Booba, en attendant le verdict dans l’affaire qui l’oppose à l’autre rappeur Kaaris, il trouve le moyen de faire le buzz !
Source: Senepeople.com
Mercredi 19 Septembre 2018



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Novembre 2018 - 10:15 VIDEO: Eljaz - Tabarakallah