Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

La communauté Baye Fall en colère contre Macky Sall… découvrez la raison



La communauté Baye Fall en colère contre Macky Sall… découvrez la raison
En prélude à la 32 édition du Magal de la rencontre entre Mame Cheikh Ibrahima Fall et Serigne Touba à Darou Salam, le dimanche prochain, à Touba Janatou Mahwa, les Baye Fall ont exprimé leur colère contre le gouvernement de Macky Sall pour les avoir laissés en rade.

 
Les disciples de Mame Cheikh Ibrahima Fall ont crié le manque de considération de des régimes qui se sont succédé au pouvoir depuis l’indépendance. «Aucun gouvernement, de Senghor à Macky en passant par Diouf et Wade, n’a fait aucune réalisation pour le compte des Baye Fall, encore moins pour Mame Cheikh Ibrahima Fall, ses descendants ou les localités qu’ils habitent», déclare Serigne Bassirou Fall parlant au nom des Baye Fall.

«Oubli ou manque de considération, même le colonisateur français nous avait accordé plus de considération», fait-il remarquer. Mais, poursuit-il, de tous ces régimes, c’est celui du Président Macky Sall qui les déçoit le plus. «Macky Sall ne devrait pas suivre ses prédécesseurs sur cette voie. Car, il entretenait des relations privilégiées avec Serigne Bassirou Fall Alkhourane. Il venait souvent lui rendre visite et solliciter ses prières, mais depuis son accession au pouvoir, il n’a plus jamais posé les pieds dans la localité», regrette la voix des Baye Fall.

Pourtant, indique Serigne Bassirou Fall, les revendications des Baye Fall pour le quartier « Baye Faal gua », où se déroule la célébration du magal de Mame Cheikh Ibrahima Fall, initié par Serigne Bassirou Fall Alkhourane, sous la présidence effective de l’actuel khalife général des Baye Fall, Serigne Cheikh Djeumb Fall, sont légitimes. Elles passent du bitumage de la route reliant Janatou Mahwa à Baye Faal gua, longue de 3 km, de l’eau potable, l’éclairage de la zone pour lutter contre l’insécurité. Une délégation officielle représentant le gouvernement à la célébration du magal reste aussi une préoccupation des disciples de Mame Cheikh Ibrahima Fall.
Jeudi 22 Novembre 2018
Mohamed Ndour