Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

Kazou Rajab : le gouverneur rassure sur les dispositions attendues de l’Etat



Le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao, a donné des assurances pour une bonne organisation du magal du Kazou Rajab, une manifestation religieuse prévue le 2 avril prochain pour commémorer la naissance de Serigne Falilou Mbacké, deuxième khalife des mourides.
 
"Nous sommes engagés à tout faire dans la continuité pour ce qui est attendu de l’Etat et pour que les services de l’Etat soient présents au mieux pour que le magal réussisse", a-t-il dit mercredi au cours du comité régional de développement (CRD) dédié aux préparatifs de cet évènement religieux.
 
Selon lui, l’administration a reçu l’ensemble des demandes formulées par la famille religieuse pour la bonne tenue de ce magal dédié à Serigne Falilou Mbacké.
 
Il a d’abord évoqué la sécurité concernant en particulier "le mausolée de Serigne Falilou qui est en travaux et qu’il faut surveiller de manière particulière pour que les pèlerins puissent venir faire leur pèlerinage sans troubler les travaux en cours".

Il a assuré à ce sujet que la police prendra les dispositions adéquates, soulignant que concernant l’inauguration du poste de santé de Ndindy par le khalife général des mourides, "la gendarmerie va prendre ses dispositions pour qu’on puisse sécuriser les lieux sans qu’il y ait de trouble […]".
 
Pour cette édition, le comité d’organisation a demandé la mise en place de deux postes de santé fixes à Ndindy chez Serigne Abdou Fata et à Ndamatou.

Le gouverneur promet que les autorités sanitaires vont "s’atteler à satisfaire ces deux demandes".
 
"On nous demande également la création d’une caisse d’avance, nous avons immédiatement entamé les formalités administratives pour que la demande soit présentée au ministre de la Santé et pour que l’on puisse tout faire pour que ça réussisse", a-t-il ajouté.
 
Comme à l’accoutumée, le service de l’hygiène va entreprendre un travail de prévention concernant les denrées alimentaires mais également mener des activités de désinsectisation pour l’amélioration de l’hygiène dans les concessions.
 
La mairie va pour sa part se charger du vidange des fosses septiques mais également du nettoiement de toute la ville avec l’accompagnement de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG).
 
"Pour l’électricité également, on a retenu les demandes d’entretien, les groupes de secours, la mise hors délestage mais surtout de rencontrer la mairie et coordonner avec elle sur les activités à mener concernant l’éclairage public. La SENELE va accompagner la mairie sur ce point", a poursuivi le gouverneur de Diourbel.
 
Concernant l’hydraulique, même si "les forages sont fonctionnels", des moyens additionnels sont à prévoir, "vu l’affluence" attendue, a-t-il déclaré.
 
Pour les besoins en bois de chauffe, il a annoncé que les demandes seront transférées au Service des eaux et forêts qui va diligenter la délivrance des permis pour que ce combustible puisse être utilisé durant le magal.
 
"On espère que les permis seront délivrés au moins dix jours avant le magal pour que l’on puisse faire le transfert du Sénégal oriental vers Touba", a poursuivi Mouhamadou Moustapha Ndao.
Jeudi 14 Mars 2019
7sur7senegal 7sur7senegal


Nouveau commentaire :
Twitter