Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

Juventus : Paulo Dybala réplique aux premières rumeurs de départ



Juventus : Paulo Dybala réplique aux premières rumeurs de départ
« Il partira, car la Juventus veut gagner 120 M€. Je pense qu’il partira en Espagne en janvier. Il a des offres en Espagne et en Angleterre. La Juventus a beaucoup de grands joueurs et évidemment il a des raisons d’être mécontent comme il ne joue pas ». Non, ce n’est pas l’agent de Paulo Dybala qui a lâché ces mots mais le président de Palerme (l’ancien club de l’Argentin), le bavard Mauricio Zamparini. Toujours prompt à donner son avis sur différents dossiers, il a déjà mis le feu à la presse espagnole, qui rêve de voir débarquer le petit Argentin en Liga.

Mais pourquoi Dybala serait concerné par un départ en milieu de saison ? Tout simplement parce qu’à l’heure actuelle, il a perdu sa place de titulaire à la Juventus Turin. Alors que son association avec Cristiano Ronaldo, recrue phare de l’été turinois, faisait saliver, leurs premiers pas communs face au Chievo Vérone lors de la 1ère journée ont déçu, forçant l’entraîneur Massimiliano Allegri à changer la donne en cours de match pour arracher la victoire. Grand vainqueur : Mario Mandzukic.

Dybala ne s’affole pas
Depuis, Paulo Dybala a débuté les rencontres sur le banc de touche, se contentant d’une entrée en jeu, face à Parme. Dès lors, les rumeurs ont commencé à sortir en Italie. Sauf que, officiellement, l’attaquant argentin de 24 ans ne s’affole pas de sa situation, reconnaissant toutefois ses difficultés actuelles. « J’avoue que je n’ai pas commencé comme l’année dernière ou en 2016. Une chose est sûre : je veux revenir à Turin pour bien travailler et retrouver ma place à la Juventus », a-t-il expliqué à la Gazzetta dello Sport après la rencontre amicale entre la Colombie et l’Argentine.

« Bien sûr, je veux retrouver du temps de jeu. Je vais arriver aujourd’hui et je veux être prêt pour dimanche. Et mercredi, il y a la Ligue des Champions contre Valence : c’est une compétition qui me donne tellement de motivation », a-t-il poursuivi. Sous contrat jusqu’en 2022, l’Argentin n’a pas de raison de vouloir précipiter un départ aujourd’hui. La donne sera peut-être différente dans quelques semaines s’il s’assoit inlassablement sur le banc de touche.
Jeudi 13 Septembre 2018
Mohamed Ndour



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 20:23 Lutte : Dr Alioune Sarr à la tête du CNG