Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

Jean Meïssa Diop : "Sidy Lamine Niasse était un homme de conviction et de courage"

Le président-directeur général du groupe Walfadjri, Sidy Lamine Niasse, décédé mardi à Dakar à l’âge de 68 ans, était un homme de "conviction’’ qui avait le "courage de ses idées", a estimé le journaliste Jean Meïssa Diop.



Jean Meïssa Diop : "Sidy Lamine Niasse était un homme de conviction et de courage"
"Sidy Lamine Niasse incarnait la conviction et le courage de ses idées. Dans tout ce qu’il faisait et disait, il mettait la conviction et le courage de ses idées", a dit Diop, ancien rédacteur en chef de Walfadjri et ancien directeur de publication de Walf Grand-Place, deux quotidiens du groupe dirigé par le défunt.
 
Sidy Lamine Niasse a toujours été fidèle à ses convictions, dit encore de lui le journaliste qui l’a cotoyé pendant 26 ans.
 
"Sidy Lamine Niasse a été toujours fidèle à lui-même. Il a beaucoup cru en la force de la presse, que c’est une idée, une cause à défendre. C’est pour cela qu’il a créé le groupe Walfadjiri", a rappelé Jean Meïssa Diop.
 
Pour lui, le groupe Walfadjiri a été "une école de journalistes" pour beaucoup d’hommes de médias et a permis la naissance de plusieurs groupes de presse. 

Pour Jean Meïssa Diop, en plus d’avoir été fondateur d’un groupe de presse, Sidy Lamine Niasse fut "un combattant de l’islam". "Sidy Lamine Niasse était un soldat de l’islam. Il s’est battu pour son rayonnement", a ajouté l’ancien directeur de publication de Walf Grand-Place.
 
Sidy Lamine Niasse fait partie des premiers Sénégalais à investir dans les médias, avec la création du groupe Walfadjri dans les années 80, l’une des plus importantes entreprises du secteur, propriétaire de la radio-télévision Walfadjri et éditeur du journal WalfQuotidien.
 
Journaliste et islamologue de renom, il a pris part au développement du pluralisme médiatique au Sénégal, en animant une émission hebdomadaire sur la radio-télévision Walfadjri.
 
Sidy Lamine Niasse prenait souvent part aux émissions du service audiovisuel du groupe, écrivant quelquefois des éditoriaux publiés dans le quotidien WalfQuotidien, notamment lors des grands événements.
 
Dans cette initiative privée, il a eu comme collaborateurs d’éminents journalistes, dont Tidiane Kassé, Abdourahmane Camara, Jean Meïssa Diop, Mame Less Camara, Mamadou Ibra Kane et Ousmane Sène, qui ont travaillé pour la radio, la télévision ou les journaux Walfadjri (devenu WalfQuotidien) et Walf Grand-Place, lequel a cessé de paraître.
Mardi 4 Décembre 2018
7sur7senegal