Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

Ismaila Sarr-Hamari Traoré, la connexion sénégalo-malienne de Rennes



Ismaila Sarr-Hamari Traoré, la connexion sénégalo-malienne de Rennes
 L’équipe de Rennes (élite française), engagée sur trois fronts en cette fin de saison (Ligue Europa, Coupe de France et Ligue 1 française), peut compter sur l’association sur son flanc droit entre le Sénégalais Ismaila Sarr et le Malien Hamari Traoré pour rêver à une belle fin de saison.

"Je trouvais qu’ils avaient de la complicité et de la complémentarité", a expliqué leur coach Julien Stéphan, interrogé par le quotidien sportif français L’Equipe dans son édition de ce jeudi.


"Ça permettait d’avoir ce côté avec une capacité de percussion et de dédoublement", ajoute le jeune technicien, fils de l’ancien sélectionneur du Sénégal (2002-2004), Guy Stephan.


L’entraîneur breton de rappeler que les deux joueurs aussi sont complices dans la vie, confirmant ainsi l’entretien accordé mercredi par l’arrière droit malien au quotidien régional français Ouest-France.


"Je dirais qu’on a les mêmes valeurs. L’humilité, le travail, la solidarité. Penser à son prochain… Je pense que c’est ça qui fait qu’on se retrouve aussi facilement", a dit l’Aigle malien.


"Lui est timide, moi, je suis actif. Je pense que c’est une bonne combinaison. Lui, quand il n’est pas bien, j’arrive à trouver les mots, à le remettre dans le bain. Moi, quand je suis énervé, il arrive à trouver les mots pour me calmer", a ajouté le défenseur international malien lui aussi qualifié à la CAN 2019.


"En tout cas, avec Isma, on est très proches et je pense que ça se voit sur le terrain et en dehors. Des fois, je vais manger chez lui, des fois, lui vient chez moi", a poursuivi Hamari Traoré, soulignant qu’ils vivent "presque ensemble". 


"Après les entraînements, je le dépose chez lui. Il y a aussi Mehdi Zeffane, Mbaye (Niang). On a un groupe où nous sommes très proches. Je pense que c’est ça aussi qui fait que ça marche bien sur le terrain", a indiqué l’international malien.


Parlant de ce duo, l’ancien milieu de terrain de Lille (élite française), Rio Mavuba relève que "Sarr et Traoré se retrouvent sur des une-deux, avec leur vitesse, ils déstabilisent tout le monde".


"Ce qui est fort, aussi, c’est que contrairement à beaucoup de latéraux, Traoré est capable de rentrer quand son ailier est sur l’extérieur. Ça apporte un danger supplémentaire", a ajouté l’ancien Lillois, consultant sur RMC Sport.


Evoquant l’international sénégalais de 21 ans, son ancien entraîneur au FC Metz, Philippe Hinschberger, joue plus juste.


"Aujourd’hui, il (Sarr) est plus efficace. Il expulse toujours des adversaires parce que si on ne l’attrape pas au départ, on ne l’attrape plus après", a dit le technicien.

Il a rappelé le but de Ismaïla Sarr contre Arsenal, équipe contre laquelle il va jouer ce jeudi en Ligue Europa mais aussi ses deux passes décisives contre le SM Caen (3-1), dimanche dernier.
Jeudi 14 Mars 2019
7sur7senegal



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Mai 2019 - 21:52 Mbaye Niang veut poursuivre à Rennes