Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

Chine et États-Unis confirment une trêve commerciale

Donald Trump et Xi Jinping ont "trouvé un accord pour mettre fin à la mise en oeuvre de nouveaux droits de douanes", a indiqué samedi à Buenos Aires le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, lors d'une conférence de presse. Dans une déclaration, la Maison Blanche a également confirmé que les États-Unis n'allaient pas relever les droits de douanes sur les produits chinois en janvier.



Chine et États-Unis confirment une trêve commerciale
Le vice-ministre du commerce Wang Shouwen a précisé que Washington renonçait à porter comme prévu de 10% à 25% les droits de douanes sur 200 milliards d'importations chinoises à partir du 1er janvier.

La Maison Blanche a pour sa part confirmé l'annonce. "La Chine consent d'acheter un montant, qui ne fait pas encore l'objet d'un accord, substantiel de produits agricoles, énergétiques, industriels et d'autres biens américains de sorte à réduire le déséquilibre commercial entre les deux pays", a indiqué la déclaration de la Maison Blanche. 

Donald Trump et Xi Jinping se sont aussi mis d'accord pour "entamer immédiatement des négociations sur des changements structurels relatifs au transfert technologique, à la protection de la propriété intellectuelle, aux barrières non tarifaires, aux cyber intrusions et vols électroniques, aux services et à l'agriculture". 

La déclaration détaille aussi que les deux camps mettront en ordre ces mesures dans les 90 prochains jours. Si aucun accord n'est dégagé à l'issue de cette période, les 10% de droits de douane passeront bien à 25%.

La rencontre entre Donald Trump et Xi Jinping, qui a duré plus longtemps que prévu, soit deux heures, s'est "très bien passée", avait assuré samedi le conseiller économique de la Maison Blanche, Larry Kudlow, ne donnant pas de détails dans l'immédiat sur ce dîner de travail très attendu, en pleine escalade des tensions commerciales entre Washington et Pékin. 

Avant le dîner, M. Trump avait affirmé que sa relation avec son homologue chinois était "très spéciale" et que les deux camps dégageraient sans doute "quelque chose de bon pour la Chine et de bon pour les USA". Xi avait pour sa part mis en avant l'importance de la "coopération" entre les deux puissances économiques, affirmant qu'elles détenaient des responsabilités importantes pour la paix et la prospérité internationale.
Dimanche 2 Décembre 2018
7sur7senegal