Menu
7sur7senegal.com
7sur7senegal.com

CAN 2019 : Madagascar réalise un nouvel exploit face à la RD Congo et file en quarts !

Après un samedi surprise avec les éliminations du Cameroun, tenant du titre, et de l'Egypte, pays hôte, les huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 continuaient ce dimanche avec un match entre Madagascar et la République démocratique du Congo. Et au Stade d'Alexandrie, les Malgaches ont réalisé un nouvel exploit en éliminant les Léopards aux tirs au but (2-2, 4 t.a.b à 2). Pour sa première CAN, la sélection malgache verra donc les quarts de finale et défiera le vainqueur de Ghana-Tunisie.



CAN 2019 : Madagascar réalise un nouvel exploit face à la RD Congo et file en quarts !

Dans ses huitièmes de finale, la Coupe d’Afrique des Nations 2019 nous a réservé de nombreuses surprises. Vendredi soir, le Maroc a pris la porte face au Bénin, en s’inclinant aux tirs au but. Hier, le Cameroun, tenant du titre a lui été éliminé par le Nigeria (2-3) alors que l’Egypte a chuté face à l’Afrique du Sud (0-1) quelques heures plus tard. Aujourd’hui, une surprise de la phase de poules disputait le premier huitième de finale de son histoire pour sa première participation à la CAN : Madagascar. Jérémy Morel et ses coéquipiers affrontaient la République démocratique du Congo avec comme objectif de poursuivre leur rêve éveillé en obtenant une place en quarts. La RDC, elle, voulait faire aussi bien qu’en 2017 en passant au prochain tour. Côté malgache, Nicolas Dupuis s’appuyait sur un 4-3-3 Andria aux avant-postes. En face, Florent Ibengé optait pour 4-4-2 et un duo Assombalonga-Bakambu en attaque.

Dans un Stade d’Alexandrie pas très garni, le public présent assistait dans un premier temps à un petit round d’observation. Les vingt-deux acteurs entraient doucement dans leur match et les Malgaches tentaient de faire la différence. Andria allumait la première mèche mais Matampi restait vigilant (8e). Le gardien congolais ne pouvait cependant rien faire sur l’action suivante. Servi par Nomenjanahary aux abords de la surface, Amada envoyait un boulet de canon dans la lucarne, avec l’aide du poteau (9e, 1-0). Surpris, les Léopards n’arrivaient pas à répondre et Adrien passait un début de match tranquille, jusqu’à la 21e minute. Sur leur première réelle occasion, les Congolais égalisaient puisque Bakambu reprenait de la tête un joli centre de Muzinga pour marquer (21e, 1-1). De quoi rebooster les Léopards et bousculer les Malgaches ? Sur la pelouse, les deux équipes levaient plutôt le pied et le rythme rebaissait considérablement jusqu’à la pause.

Adrien dans un très grand soir !

Au retour des vestiaires, les Léopards revenaient avec de meilleures intentions en amorçant de nombreuses offensives, sans succès. Les Malgaches restaient eux dangereux et le deuxième but ne passait pas loin. Après un petit numéro, Mombris voyait sa frappe être repoussée par Matampi. Le gardien congolais relâchait le cuir et Andria se jetait pour frapper mais ce dernier ne cadrait pas à quelques mètres des cages (55e). Le match s’emballait alors et Bakambu, servi dans la profondeur, pensait offrir l’avantage à la RDC. C’était sans compter sur Razak, auteur d’un bon retour devant sa ligne pour sortir cette frappe un peu trop molle (60e). Si les hommes de Nicolas Dupuis avaient la possession, ceux de Florent Ibongé se créaient de belles opportunités. Après un petit duel dans la surface et une situation chaude sur Bakambu, Assombalonga envoyait une frappe puissante dans le petit filet extérieur (74e). Malgré cette pression des Léopards, les Malgaches ne lâchaient rien et restaient dans la rencontre.

Chaque percée semblait dangereuse et finalement, Madagascar reprenait l’avantage au meilleur moment. Côté droit, Metanire levait la tête pour centrer au deuxième poteau vers Andriatsima. L’attaquant de Clermont plaçait alors une tête plongeante que Matampi touchait mais ne pouvait sortir complètement (77e, 2-1). Un but qui faisait le bonheur des Malgaches, totalement fous sur la pelouse puisqu’ils entrevoyaient les quarts de finale de cette CAN 2019. Il fallait tout de même tenir un petit quart d’heure pour qu’ils laissent éclater leur joie. Après un missile non cadré d’Amada (86e), la RD Congo pensait d’ailleurs obtenir un penalty mais l’arbitre ne bronchait pas sur une faut probable sur Bolasie (87e). Mais les Congolais revenaient en fin de match. Sur un corner, Mbemba catapultait le cuir au fond des filets de la tête (90e, 2-2). Un scénario cruel pour Madagascar, qui devait donc passer par la prolongation au dernier moment.

Dans la première période de celle-ci, Muzinga armait une frappe de loin. Contrée, sa tentative partait bien pour lober Adrien mais le portier malgache repoussait de justesse en corner (92e). De l’autre côté du terrain, Matampi se couchait rapidement sur une frappe intéressante de Maghoma (98e). Chaque équipe essayait de mettre son adversaire à terre. Déjà buteur de la tête, Mbemba retentait sa chance sur un autre corner mais Adrien sauvait Madagascar d’une main ferme (100e). La sélection de Nicolas Dupuis souffrait et Bakambu butait sur Adrien (105e). Derrière, la RDC multipliait les assauts pour prendre l’avantage, en vain. Les deux équipes devaient donc se départager aux tirs au but. Et dans cette séance, les Malgaches ont eu le dernier mot (4 t.a.b à 2) ! Madagascar, avec cette nouvelle surprise, continue donc cette CAN 2019 et défiera donc le Ghana ou la Tunisie en quarts de finale. Le rêve éveillé va donc se poursuivre.

Dimanche 7 Juillet 2019
7sur7senegal



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2019 - 13:40 Can 2019 : tous les 22 sénégalais sont aptes

Mardi 16 Juillet 2019 - 11:39 CAF : Scandale autour du Président Ahmad Ahmad