Menu
7sur7senegal.com

Turquie: plusieurs centaines d'arrestations dans les milieux islamistes

En Turquie un mois après l’attentat contre la discothèque Reina d’Istanbul, qui a fait 39 victimes la nuit du 1er janvier, les forces de l’ordre ont arrêté ce dimanche matin au moins 400 personnes soupçonnées d’être liées à l’organisation État islamique. Une opération gigantesque menée dans l’ensemble du pays, qui a été révélée par des médias turcs à la mi-journée. Une opération qui aurait peut-être notamment permis de déjouer un projet d’attentat dans la ville d’Izmir.



Les autorités n’ont pas précisé si certaines des personnes placées en garde à vue étaient liées à l’attentat du Reina. Une chose est sûre, c’est l’une des opérations les plus importantes contre des militants supposés de l’État islamique.

L'opération a mobilisé des centaines, peut-être des milliers de policiers ce matin, dans au moins quinze ville à travers le pays, dont Ankara et Istanbul. Dans la seule ville de Sanliurfa plus de 150 personnes ont été placées en garde à vue, ou encore, 75 personnes arrêtées dans la ville de Konya. Parmi les suspects plusieurs dizaines d’étrangers, notamment des ressortissants syriens.

Dans toute la Turquie, les policiers ont saisi du matériel informatique, des documents et du matériel de propagande. A Izmir les policiers ont également saisi des armes à feu au sein d’un groupe qui aurait pu préparer un attentat dans cette ville selon la presse turque… Ce groupe était également lié à un réseau de passeurs qui aurait tenté d’acheminer vers l’Europe des jihadistes en provenance de Syrie.
Dimanche 5 Février 2017
Mohamed Ndour