Menu
7sur7senegal.com

POUR UNE "BONNE" ARTICULATION ENTRE L’ARGENT DES MIGRANTS ET LES PROGRAMMES LOCAUX DE DÉVELOPPEMENT



POUR UNE "BONNE" ARTICULATION ENTRE L’ARGENT DES MIGRANTS ET LES PROGRAMMES LOCAUX DE DÉVELOPPEMENT
Le ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural en charge de l’Accompagnement et de la Mutualisation des organisations paysannes, Moustapha Lo Diatta a appelé, lundi à Sédhiou, à mieux articuler les transferts de fonds des migrants et les programmes et projets locaux de développement.


"Le défi aujourd’hui, pour nous, c’est de trouver la meilleure articulation entre les transferts des migrants et les programmes et projets locaux de développement notamment dans les secteurs agricoles" a dit M. Diatta.

Moustapha Lo Diatta qui présidait les festivités de la 37e édition de la journée mondiale de l’alimentation est convaincu qu’une telle démarche aidera à "fixer nos jeunes entrepreneurs dans leurs terroirs".

La journée mondiale de l’alimentation célébrée cette année à Sédhiou est axée sur le thème : "Changeons l’avenir des migrations, investissons dans la sécurité alimentaire et le développement rural".
 
Par ailleurs, M. Diatta qui a ensuite visité le domaine agricole de Séfa et quelques fermes agricoles de la région a listé les réalisations de l’Etat destinées à faire la promotion de l’agriculture.

Le ministre délégué a cité entre autres le Programme d’accélération de la cadence de l’agriculture sénégalaise (PRACAS), la valorisation des métiers de l’agriculture, les réalisations de l’ANIDA (agence nationale d’insertion et de développement agricole).

L’ANIDA a réalisé 104 fermes "Natangué" qui ont généré 13.600 emplois et produit 15.902 tonnes de fruits et légumes et le domaine agricole de Séfa a mobilisé 11.136 jeunes, a soutenu M. Diatta.
Mardi 17 Octobre 2017
7sur7senegal