Menu
7sur7senegal.com

Malick Thiandoum:« on n’a rien à reprocher à Balla Gaye 2 »



Malick Thiandoum:« on n’a rien à reprocher à Balla Gaye 2 »
« Je suis un peu déçu. Ce qu’il faut noter, c’est que c’est une manifestation qui se déroule hors saison de lutte. Les gens ne sont pas tenus par contrat écrit. Mais je pense que le contrat moral est plus important que le contrat écrit, même s’il n’y a pas le CNG, qui met en avant des mesures de coercition. Et la coercition morale est plus importante que celle écrite. 

A ce niveau, les acteurs se devaient de respecter au moins le promoteur, parce qu’il s’est beaucoup investi pour monter d’abord ce combat, ensuite il a une nouvelle vision pour révolutionner la lutte par le biais des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Je pense que tous les acteurs devaient saluer cette initiative et mettre la main à la pâte. 

A Balla Gaye 2, on n’a rien à lui reproché parce qu’il a été là un peu après 15 heures. Il est resté jusqu’à 18h43 pour quelqu’un qui n’est pas tenu par un contrat écrit. Je pense qu’il a été très patient. 

Pour Gris, il s’est pointé avec énormément de retard. Je ne sais pas la raison fondamentale, mais je trouve que ce n’est pas une attitude qui peut faire avancer la lutte. Ce n’est pas respectueux vis-à-vis de la presse, qui est sur place depuis 15 heures. 

C’est difficile d’organiser le monde de la lutte avec tous ces impairs ». 
Mercredi 13 Septembre 2017
Mohamed Ndour