Menu
7sur7senegal.com

Macky Sall : «Tant que c’est ma personne, je peux pardonner»



Macky Sall : «Tant que c’est ma personne, je peux pardonner»
La célébration de l’Aid el kébir (tabaski) ce samedi 02 août, un moment de communion et de pardon, a été l’occasion pour le chef de l’Etat de s'adresser à ses détracteurs. De l’emprisonnement Khalifa Sall qui lui vaut des critiques, à l’interpellation d’Assane Diouf, Macky Sall dit avoir accordé son pardon à tout le monde. «J’ai pardonné à tous ceux qui m’ont offensé. Le pardon est l’une des valeurs, des qualités qu’un musulman doit cultiver.
Et souvent il est plus facile lorsqu’on exerce la puissance publique, de régler un certain nombre de problèmes. Mais le pardon nécessite le courage et la générosité. Et je considère parfois, que tant que c’est ma personne, je peux pardonner», consent-il, dans le quotidien Vox Populi de ce lundi 4 septembre 2017. En revanche, s’empresse-t-il de préciser : «on ne peut pas confondre le président de la République et la loi. Ce sont deux choses différentes, et il ne faut pas qu’il y ait de la confusion là-dessus».
Lundi 4 Septembre 2017
Mohamed Ndour



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Septembre 2017 - 22:40 Khalifa Sall devant la Cour suprême ce jeudi 21