Menu
7sur7senegal.com

Les Premières dames d’Afrique de l’ouest et du Sahel lancent la campagne régionale de communication pour l’autonomisation des femmes et du dividende démographique



Les Premières dames d’Afrique de l’ouest et du Sahel lancent la campagne régionale de communication pour l’autonomisation des femmes et du dividende démographique
Les Premières dames d’Afrique de l’ouest et du Sahel – réunies à Abidjan grâce à la Première dame de Côte d’Ivoire - ont procédé, le mercredi 18 octobre 2017, au lancement de la Campagne régionale de Communication pour un changement social et comportemental en vue de l’autonomisation des femmes et du dividende démographique.

Dans son discours de bienvenue, la ministre ivoirienne du Plan et du Développement Kaba Nialé a indiqué que « l’autonomisation des femmes et des filles constitue un des points déterminants dans les politiques publiques pour accélérer la baisse de la fécondité, étape essentielle dans la transition démographique ».

Madame Nialé KABA a saisi l’occasion pour saluer l’engagement des Premières Dames pour la quête du dividende démographique et de l’autonomisation de la femme et de la jeune fille dans les pays du sahel.

L’honneur est revenu à la Première Dame du Niger, Madame Lala Malika ISSOUFOU de lire la déclaration commune d’engagement des Premières Dames.

« Nous, Premières Dames d’Afrique, membres du projet Swedd, réunies à Abidjan, en République de Côte d’Ivoire, le 18 octobre 2017, à l’occasion du lancement officiel de la Campagne de Communication pour un changement social et comportemental en vue de l’autonomisation des femmes et du dividende démographique ; …décidons de nous engager aux actions suivantes: placer l’autonomisation sociale et économique des femmes, des adolescentes et des filles au niveau des priorités de nos agendas individuels et collectifs ; plaider pour un engagement politique croissant des gouvernements africains, en particulier ceux du Sahel, pour accompagner la mise en œuvre de la feuille de route de l’UA sur l’exploitation du dividende démographique, dans les domaines de la promotion de la santé, de l’éducation, du genre, de l’emploi et de la gouvernance au profit des femmes, des adolescentes et des filles… », a-t-elle déclaré.

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a, pour sa part, dans son discours de lancement de cette campagne, partagé l’expérience de la Côte d’Ivoire en matière d’autonomisation des femmes et des jeunes filles, à travers le Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI).

La mise en place du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), la scolarisation et le maintien des filles à l’école, la création et l’accès à des emplois durables pour les filles et la lutte contre les violences faites aux femmes sont, selon la première dame de côte d’Ivoire, les actions menées dans le cadre de l’autonomisation des femmes et jeunes filles de la Côte d’Ivoire, avant d’indiquer que « d’importants défis restent encore à relever ».
Vendredi 20 Octobre 2017
7sur7senegal