Menu
7sur7senegal.com

LE PM APPELLE À ACCÉLÉRER L’ÉLIMINATION DU MARIAGE DES ENFANTS

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a appelé, lundi à Dakar, à une accélération de l’élimination du mariage des enfants.



LE PM APPELLE À ACCÉLÉRER L’ÉLIMINATION DU MARIAGE DES ENFANTS
"Ce dont nous avons besoin aujourd’hui […], c’est de nous engager collectivement", a-t-il souligné, en présidant une réunion de haut niveau visant à mettre fin au mariage des enfants en Afrique de l’Ouest et Centrale. 
 
Le Premier ministre a affirmé que "le gouvernement du Sénégal est déterminé et engagé à lutter contre le mariage des enfants".
 
Selon lui, le Sénégal se réjouit d’avoir été choisi pour abriter cette importante rencontre de haut niveau pour mettre fin au mariage des enfants en Afrique de l’Ouest.
 
Il a rappelé que le mariage des enfants est un défi auquel tous les pays africains sont confrontés. 
 
"Les 15 des 20 pays qui ont les taux de mariage des enfants les plus élevés au monde se trouvent en Afrique", a-t-il affirmé, estimant qu’"il est urgent de mettre fin au mariage des enfants".
 
"Les causes du mariage des enfants sont multiples dans notre sous-région", a-t-il indiqué, citant la pauvreté, le poids de la tradition, la non scolarisation des enfants, entre autres. 

Pour lui, l’Afrique doit passer du cadre juridique à l’action sur le terrain.
 
 
Oulèye Demba Dème, directrice des Programmes régionaux au bureau de Save the Children international à Dakar, a souligné que "le mariage des enfants est responsable […] de l’abandon scolaire des filles". 
 
Selon elle, "le but de cette de cette campagne est d’accélérer l’élimination des mariages d’enfants en Afrique, à travers la prise de conscience de leurs effets néfastes au niveau continental".

Elle a appelé les chefs religieux et coutumiers à s’unir et à s’engager, car "leur voix compte". 
Avec APS
Lundi 23 Octobre 2017