Menu
7sur7senegal.com

Bataille judiciaire : L’Etat se désiste contre Yavuz Selim, le juge radie la procédure

Le juge des référés suite au désistement de l’Etat, a radié la procédure de demande de désignation d’une administration provisoire pour Yavuz Selim. Pour les avocats de l’école qui n’ont pas raté les demandeurs, c’est une reculade. Mais Me Antoine Mbengue est formel: « l’Etat ne peut reculer. Il est raisonnable« .



Hier, jour d’ouverture des classes, tous les regards étaient braqués sur le juge des référés, chargés de donner la si attendue décision sur l’un des dossiers scolaires les plus brûlants du moment. Lui qui devait statuer sur la procédure introduite par l’Etat du Sénégal pour la désignation d’une administration provisoire pour l’école Yavuz Selim, a été déchargé de cette lourde tache. Hier à la barre du tribunal des référés, l’affaire a connu une tournure.

Me Antoine Mbengue, avocat de l’Etat et représentant de l’Agent judiciaire de l’Etat, Moussa Thiam ont formulé leur demande de désistement au juge, qui a radié la procédure.

Une situation qui a fait réagir les conseillers de Yavuz Selim: » Nous pensons que l’Etat a voulu éviter un camouflet. Il savait que le juge des référés allait débouter de sa demande de désignation d’un administrateur, pour la simple raison que même le texte qu’il a évoqué n’était pas applicable. De plus aucun Etat n’a le prérogative, ou ne peut s’arroger le droit d’administrer un bien appartenant à une société privée ou une association. Surtout qu’en matière d’éducation, ce sont les parents d’élèves qui ont accepté librement de confier leurs enfants à une structure différente de l’Etat ».
Mardi 10 Octobre 2017
7sur7senegal