Menu
7sur7senegal.com

Abdoul Mbaye: « Macky Sall peut briguer un troisième mandat »

C’est le constitutionnaliste Babacar Guèye qui avait ouvert le débat sur la possibilité de voir le président Sall briguer un troisième mandat. Depuis, les réactions se suivent et ne se ressemblent pas. Pour l’ex premier, Abdoul Mbaye, Macky Sall peut bel et bien postuler pour un troisième mandat.



Abdoul Mbaye: « Macky Sall peut briguer un troisième mandat »

Voici in extenso, le point de vue du leader de l’ACT sur la question.

Mes chers compatriotes,
Un débat est né portant sur le troisième mandat du Président Macky Sall. Ce dernier peut-il ou non être candidat en 2024 si d’aventure il était réélu en 2019?
Ma conviction est la suivante :
1. La constitution de 2016 dont il a été l’instigateur lui permet de se présenter à la candidature suprême en 2019 et de briguer un second mandat de cinq ans, soit donc un troisième mandat. Cela pourrait lui permettre de rester dix sept ans à la tête de l’État du Sénégal ;


2. L’oubli d’une disposition transitoire qui aurait pu éviter ce troisième mandat est volontaire puisqu’elle avait été proposée par la CNRI mise en place le Président M. Sall lui-même, et présidée par le Pr Ahmadou M. Mbow (art.151, al.2 du projet). Les dénégations venues de son proche entourage ne peuvent convaincre du contraire. Du reste nous avons déjà connu la promesse du mandat de sept ans ramené à cinq ans et ce qu’il est advenu de cet engagement fort.


Le Pr Babacar Gueye avait donné sa position. Les politiciens et hommes politiques peuvent lui en vouloir d’avoir exprimé une position juridique, mais cette dernière ne souffre d’aucune ambiguïté. De surcroît je ne vois pas le Conseil Constitutionnel qui pourrait prendre une position d’une part défavorable au Chef de l’État, et d’autre part contraire à la décision qu’il a déjà exprimée.
La seule réponse à cette nouvelle et énième tromperie sera politique.

Avec metrodakar

Vendredi 13 Octobre 2017