Menu
7sur7senegal.com

À Cannes, le fils du président angolais s'offre des œuvres d’art à 500 000 euros (video)

À 25 ans, Eduane “Danilo” dos Santos a dépensé une somme colossale lors d’une vente aux enchères, le 25 mai dernier à Cannes. La vidéo de la scène, publiée dans la foulée sur les réseaux sociaux, a scandalisé nombre de ses compatriotes. Mais difficile de dire si cette protestation se transformera en véritable mouvement anti-corruption…



Dans une vidéo publiée sur Instagram par le blogueur Anish Bhatt, “Danilo”, fils du président José Eduardo dos Santos, achète aux enchères une série de photographies de George Hurrell lors d’un gala de charité organisé à la fin du festival de Cannes. Les 500 000 euros dépensés par le jeune homme de 25 ans seront reversés à la fondation américaine amfAR, qui finance la recherche contre le SIDA. 

Quand le jeune membre du clan Dos Santos et son amie sont montés sur scène, même l’acteur américain Will Smith – qui animait la soirée – n’a pu cacher son étonnement : "Ils ont l’air bien jeunes pour avoir 500 000 euros ", a-t-il malicieusement lancé au micro. 

De nombreux Angolais sont d’accord mais sont loin d’être surpris, habitués aux privilèges accordés aux neuf enfants de Dos Santos, au pouvoir depuis… 38 ans. 

Bien que l’économie de ce pays riche en ressources soit en pleine croissance depuis la fin de la guerre civile en 2002, la richesse est concentrée entre les mains de quelques familles, notamment le clan Dos Santos qui boit des cocktails dans les clubs de luxe, se prélasse sur les plages privées de Ilha de Luanda et vit dans des appartements somptueux. Pendant ce temps-là, près de 70 % des Angolais survivent avec moins de 2 euros par jour et 90 % des habitants de la capitale Luanda habitent dans des bidonvilles.
Samedi 17 Juin 2017